Catherine Egloffe

"INFILTRATIONS D'ART."
L'art pourrait circuler comme cela, comme l'eau, ou plutôt l’air, enfin, disons libre, à qui sait le voir. La condition serait de se montrer attentif, être présent.

Je termine un documentaire commencé en 2016 :
Infiltr.é.e.s de poésie

L'art libre, hors du champ de la consommation, du commerce, du travail, mais tout en étant dans la vie, comme si dans le quotidien, quelque chose s’ouvrait ainsi à nous.

Un film vidéo qui émerge ainsi doucement, avec des ouvriers, des poètes, des musciens, des artistes, des gens d'ici, d'ailleurs...

La poésie sauvera le monde, a écrit jean pierre Siméon, si tant est que le monde puisse être sauvé ajoute-il.

Dans l’ordinaire de nos vies, le film s’attarde sur les gestes artistiques que nous faisons, avec une sorte de certitude que l’art a bien une place particulière. Comme si l’art nous articulait à une puissance de vie, à ce qui fait que nous sommes pleinement au monde.

« L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » , au delà du jeu de langage, la phrase de Robert Filliou résonne longtemps.
 

Extrait du film en cours. Dessin lors d'une lecture.