Catherine Egloffe

Née en 1958, diplômée de l'école d'art de Metz et de l'Université, elle vit à Clémery (Lorraine.

Elle oeuvre tout près de chez elle et bien loin, seule ou en collectif.

Juriste de formation, très jeune, elle va s’intéresser à l'image. Elle intègre alors une agence de communication. Tout en travaillant, elle suit une formation en art. Diplômée en 2001, elle consacre la plupart de son temps à ses recherches et créations. Elle s’intéresse à la représentation, ce qui double le réel tout en l’intégrant. Les écarts. Elle en arrive vite à l'écriture documentaire, interrogeant toujours la relation, réel-représentation..

Les écarts, l’entre-deux, l’autre, la questionnent. Là se niche ce qui ne se voit plus, ou pas encore, et qui pourtant nous travaille.

Depuis 5 ans, elle se concentre sur la question du travail.

Elle revendique, l'oeuvre et le faire art contre l'idée même d'un travail artistique

Le mot travail ne peut recouvrir toutes les activités humaines uniformément. La pensée, l'art entre autres, doivent y échapper sauf à devenir eux-mêmes objets de travail et donc de consommation, suivant ainsi la pensée de H Arendt

Son médium de prédilection est la vidéo, mais Catherine Egloffe use de tous les outils qui lui permettent de re-garder. Le crayon, les mots...